Remboursement d'un blanchiment des dents

Sommaire

Le blanchiment des dents, également appelé éclaircissement dentaire, fait partie des actes dentaires non remboursés par la Sécurité sociale. Le remboursement, selon la méthode que vous avez choisie pour blanchir vos dents, peut cependant être pris en charge par certaines mutuelles. Celles-ci offrent parfois un forfait de remboursement des actes médicaux hors nomenclature sur présentation de la facture de votre blanchiment dentaire.

Remboursement du blanchiment dentaire en cabinet dentaire

Le blanchiment des dents chez le dentiste est un acte médical inscrit dans la nouvelle classification commune des actes médicaux (CCAM) sous l'intitulé « éclaircissement des dents pulpées ». Cependant, il n'est pas remboursé par l'assurance maladie.

Le prix d'un blanchiment dentaire chez le dentiste est de 300 à 800 € la séance pour les 2 arcades dentaires (haut et bas). En général, plusieurs séances sont nécessaires et l'effet blanchissant dure plus longtemps qu'un blanchiment à domicile. Le produit blanchissant utilisé au fauteuil dentaire contient plus de peroxyde d'hydrogène (de 0,1 à 6 %). L'acte dentaire de blanchir les dents est considéré par l'assurance maladie comme une prestation de confort : c'est pour cette raison qu'il n'est pas pris en charge.

Cependant, certaines complémentaires santé proposent un forfait de remboursement annuel pour les actes non pris en charge (NPC), appelé « enveloppe NPC », pouvant aller jusqu'à 400, voire 500 € par an. Lisez votre contrat santé pour connaître les modalités de votre remboursement forfaitaire. Si votre mutuelle le propose, envoyez-lui la facture de votre blanchiment dentaire.

Lire l'article Ooreka

Remboursement du blanchiment dentaire à domicile

Il existe plusieurs techniques de blanchiment des dents à domicile à des prix divers et à votre charge :

  • les bandelettes de blanchiment (le lot coûte de 4 à 15 €) ;
  • les stylos blanchissants (environ 15 €) ;
  • les kits gouttières et gel blanchissant (en moyenne 35 € les 10) ;
  • les dentifrices blanchissants (dont le prix est entre 4 et 7 €).

Aucune de ces techniques de blanchiment dentaire à domicile n'est prise en charge par la Sécurité sociale ou par les mutuelles. Il faut savoir que ces produits sont moins concentrés en peroxyde d'hydrogène (moins de 0,1 %) que ceux utilisés en cabinet dentaire. Ils ne sont donc pas considérés comme faisant partie des actes médicaux. Vous pouvez acheter ces produits en pharmacie, en parapharmacie, en grandes surfaces ou sur Internet et il en sera de votre poche.

Lire l'article Ooreka

Quel remboursement du blanchiment de vos dents dans un bar à sourire ?

Une séance de blanchiment dentaire dans un bar à sourire coûte environ 500 €. Il faut souvent plus d'une séance. Faire blanchir vos dents dans un bar à sourire ou en institut n'est pas considéré comme un acte médical. Ce n'est donc pas remboursé par l'assurance maladie.

Le blanchiment des dents est un acte non pris en charge (NPC), car il est esthétique. Il permet cependant d'avoir un beau sourire. Il faut toutefois rappeler qu'il est déconseillé avant 18 ans, car il induit parfois une sensibilité des dents, une irritation de la gencive et une possible altération de l'émail.

Lire l'article Ooreka

Remboursement des soins dentaires avant blanchiment de vos dents

Avant de vous lancer dans l'éclaircissement de vos dents, un détartrage est nécessaire. C'est un acte médical codifié, pratiqué par votre dentiste. Il est pris en charge par la Sécurité sociale à 70 % de la base de remboursement. Les soins de vos éventuelles caries doivent être exécutés avant votre blanchiment dentaire et sont aussi remboursés par votre assurance maladie de la même façon que votre détartrage. Pour tous ces soins dentaires pré-éclaircissement, votre mutuelle vous remboursera le complément dans le cadre de ses prestations santé.

Aussi dans la rubrique :

Prix

Sommaire